Comment des caravaniers afghans peuvent vous aider à déstresser

C

afghanistan-marche pour destresserDéstresser. Voilà un bel objectif.
Chaque jour des milliers (millions) de personnes se pose la question de comment déstresser.
Comment faire en sorte que notre cocotte minute intérieure évite d’exploser. Parfois, il arrive que sans que cela ne soit l’objectif premier, certaines pratiques peuvent nous apporter une grande aide dans notre lutte contre le stress.

Pour déstresser, l’activité physique est une aide précieuse

Avant d’en arriver aux caravaniers Afghans, faisons un petit point sur les bienfaits de l’activité physique pour diminuer notre niveau de stress.
Si un fait reconnu par la plupart des médecins, c’est que l’accumulation de stress peut avoir des effets néfastes sur notre corps.
Le stress provoque souvent de la fatigue, de l’hypertension parfois des troubles intestinaux.  Ces troubles font souffrir notre corps qui en réaction peut provoquer du stress. Un véritable cercle vicieux.
A l’inverse, entretenir son corps par l’activité physique permet sans aucun doute de déstresser. Beaucoup d’étude corroborent ce fait et détaillent les effets du sport sur le stress. Sans entrer dans ces détails qui nécessiteraient un article entier voici deux effets de l’activité physique qui ont un impact important sur le stress.

  • L’activité physique crée du plaisir
    Lors de la pratique d’une activité physique ( et quelle que soit cette activité) notre cerveau libère des endorphines en quantité importante. Les endorphines nous apportent bien-être physique et mental
    Elles font diminuer la douleur et favorisent le plaisir. Une production d’endorphine supérieure à la normale a un effet légèrement euphorisant et à tendance à augmenter notre vision positive des choses.
    En bref, les endorphines c’est bon pour le moral et ça aident à déstresser.
  • L’activité physique favorise le sommeil
    En favorisant un sommeil plus réparateur, l’activité physique permet de lutter contre la fatigue. Sous réserve d’éviter la pratique trop tardive, l’exercice modéré semble avoir un impact non négligeable sur la qualité du sommeil. L’importance d’un sommeil de qualité sur l’état de stress n’étant plus à démontrer, le lien entre l’activité physique et le fait de déstresser semble assez évident.

destresser - marche afghane

Déstresser grâce à l’activité physique, et aux caravaniers Afghans.

Issue des pratiques des caravaniers, la marche afghane a été inventé dans les années 80 par E. Stiegler. Après de longues observations de ces hommes capables de marcher chaque jour plus de 50 kilomètres plusieurs jours d’affilés, Stiegler a créé une méthode de respiration rythmé et synchronisé.
La marche afghane insiste sur la synchronisation de la respiration avec le rythme des pas et une allure de marche plus rapide.

Les bienfaits de cette technique son nombreux. Tout d’abord, comme activité physique, elle apporte les mêmes bénéfices que la marche, ceux-ci étant déjà loin d’être négligeable. Production d’endorphines, sommeil de qualité… nous n’allons pas revenir sur les éléments évoqués dans les lignes précédentes.

L’association  de la respiration rythmée permet quand à elle une meilleure oxygénation de l’organisme. L’élévation de la quantité d’oxygène disponible entraîne par exemple :

  •  une amélioration de la capacité respiratoire
  •  un ralentissement du rythme cardiaque ;
  • le développement de l’endurance
  • une circulation sanguine améliorée
  • une détoxification de l’organisme .

La respiration consciente et rythmée favorise un organisme en bonne santé mais c’est loin d’être le seul avantage de la marche afghane.

Respiration consciente et rythmée mais aussi méditation active.

La synchronisation de la marche et de la respiration et la concentration nécessaire sur le souffle transforme la marche afghane en une méthode de méditation en mouvement.

Particulièrement adapté pour ceux pour qui l’immobilité est difficile lors de la méditation, l’exercice permet de se concentrer sur soi et sur ses sensations.
La marche afghane permet de développer une profonde conscience de soi et du moment présent qui se retrouve dans la vie de tous les jours.
Comme pour es techniques de méditations plus traditionnelles, elle entraîne un état de relaxation profonde.

Les bienfaits de la marche afghane sont donc à la fois ceux de n’importe quelle activité physique, mais aussi ceux des pratiques respiratoires comme le yoga ou la cohérence cardiaque. Enfin, comme technique de méditation elle apporte un profond bien-être ainsi ainsi qu’un état de relaxation semblable au technique issu de la sophrologie.

L’élément sur lequel il faut particulièrement insisté est l’importance du ressenti pendant la marche. Comme dans les pratiques classiques de méditation et de relaxation , la marche doit être un moment de pleine conscience. L’esprit qui dirige le souffle et les pas et qui peu à peu semble se libérez et prendre conscience du moindre cailloux qui roule sous nos pieds ou du souffle de l’air qui nous purifient.
Activité physique, technique de relaxation, méditation en mouvement, La marche afghane se révèle donc être une pratique efficace pour déstresser.

Comment pratiquer cette marche déstressante

Un des avantages de la marche afghane est son étonnant simplicité.
Dans le livre « régénération par la marche afghane » Edouard Stiegler donne les principaux rythmes à utiliser. Voici les principaux.

  • Sur terrain plat :On utilisera un rythme de base dit 3 – 1/3 – 1.
    -> on inspire sur 3 pas
    -> apnée au 4ème pas
    -> expiration sur 3 pas
    -> apnée sur le huitième et dernier pas du cycle.
  • Dans une montée Le rythme est un peu différent sur un terrain un pente. Les apnées sont supprimés
    -> on inspire sur 2 ou 3 pas
    -> on expire sur 2 ou 3 pas

D’autres rythmes peuvent également être envisagé. L’idéal étant de trouver celui qui nous convient le mieux.
Pour augmenter l’efficacité de la méthode, il est tout à fait possible de remplacer le comptage par la répétition d’un mantra ou d’une affirmation positive.

Encore une fois, l’important étant l’esprit de cet exercice. Le développement de la conscience du souffle. Recherchez dans votre marche une profonde détente. Pour déstresser pendant l’exercice il ne faut pas juste marcher en comptant. Il faut aller chercher un peu plus loin et entrer réellement dans une marche méditative.

Conclusion d’un fan honnête

Pour ceux qui la pratique, la marche afghane permet sans aucun doute de déstresser. Elle permet d’accroître la conscience de son corps et de son environnement. Les pratiquants ressentent les bienfaits qu’elle apporte à leur organisme. Détoxification, oxygénation accru, recentrage sur soi et relaxation profonde sont des effets que l’on ressent au cour de l’exercice.

Pourtant, il faut rester honnête. a aujourd’hui , il semble qu’aucune étude sérieuse ne confirme la réalité des effets de la marche afghane. La sur oxygénation qu’Edouard Stiegler évoque dans son livre à même été raillé par certains scientifiques. Les médecins sont loin d’être unanimes sur le sujet. De plus, le créateur de la méthode n’étant ni médecin, physiologiste la portée scientifique de la technique est fragile.

Reste la pratique. Elle seule vous permettra de juger de l’apport de la technique. Pratiquer, vous permettra de sentir si la cette méthode vous permet de déstresser.  Si vous en ressentez les bienfaits, il serait fort dommage de s’en priver.

 

Le livre d’Edouard Stiegler

 

Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le partager sur les principaux réseaux sociaux. Merci d’avance !